Subscribe to Zinmag Tribune
Subscribe to Zinmag Tribune
Subscribe to Zinmag Tribune by mail
POST-DESCRIPTION-HERE
POST-DESCRIPTION-HERE
POST-DESCRIPTION-HERE
POST-DESCRIPTION-HERE

POST-TITLE-HERE

POST-DESCRIPTION-HERE
IMAGE-TITLE-HERE

POST-TITLE-HERE

POST-DESCRIPTION-HERE
IMAGE-TITLE-HERE

POST-TITLE-HERE

POST-DESCRIPTION-HERE
IMAGE-TITLE-HERE

POST-TITLE-HERE

POST-DESCRIPTION-HERE
IMAGE-TITLE-HERE

POST-TITLE-HERE

POST-DESCRIPTION-HERE
IMAGE-TITLE-HERE

featured-content2

featured-content2

featured-content2

featured-content2

Noël

10:06 Reporter: La rédaction 2 Responses

Déjà le lendemain de Noël... le temps passe si vite! Dans moins d'une semaine, ce sera la nouvelle année avec tout ce que cela implique: des résolutions rarement tenues, des projets bien souvent oubliés au fond des tiroirs, des espoirs, pour finalement se rendre compte après quelques semaines que la nouvelle année sera comme les autres. On tiendra le coup avec le régime pendant une semaine ou deux et après, on replongera dans la boîte de chocolats!

J'ai décidé d'aborder la nouvelle année avec plus de zénitude que les précédentes, mais aussi avec plus de planification. J'en ai un peu marre d'être toujours à cheval entre deux projets, deux idées, deux espoirs. Je suis aussi fatiguée d'être toujours à la course et toujours en retard, de ne jamais avoir le temps ou l'énergie de réaliser mes projets, d'attendre... 2011 n'a qu'à bien se tenir!


Alors, à quoi ressemblera cette nouvelle année? Vous pourrez suivre les progrès sur ce blog, dès le 1er janvier 2011. En effet, une nouvelle chronique verra le jour en janvier, mais je ne vous en dit pas plus...

Revenons à Noël. Gâtée? Comme toujours, et comme toujours, probablement trop! Si vous avez suivi les derniers articles, vous savez que j'avais demandé au Père Noël le coffret d'épices de Philippe de Vienne. Eh bien il faut croire que j'ai été sage car le coffret était sous l'arbre!!! Un cadeau qui promet des délices au cours des mois à venir! Merci à mon amoureux!

Le cadeau qui m'a le plus émue cette année est celui que m'a offert mon filleul. Sachant que je suis très sensible à la cause des familles du Tiers Monde et particulièrement à la cause des jeunes qui malheureusement souffrent de la malaria et ne peuvent souvent survivre à leur 5e anniversaire, il m'a offert ceci: un don de moustiquaire contre la malaria à une famille en mon nom. Un cadeau d'une très grande valeur à mes yeux et je le remercie du fond de mon coeur. J'ai vu les ravages de la malaria lors d'un séjour en Afrique et j'ai vu la nécessité d'offrir ces filets, leur efficacité, et pour moi, c'est le cadeau d'une vie qu'on m'a offert. Merci Tof!

En passant, les votes pour le concours KKVKVK #37 sont en cours, alors passez faire un tour sur le site de Clémence et n'hésitez pas à voter pour votre flan préféré!

À bientôt!


(Pour les curieux, les photos ont été prises dans le Vieux Québec)


Read more...

Premier cadeau de Noël!

14:39 Reporter: La rédaction 4 Responses

J'ai reçu ce matin mon premier cadeau de Noël! Une boîte enrubannée qui me réservait de belles surprises que je vais m'empresser de partager avec vous au cours de la prochaine semaine!

Il s'agit d'une sélection des produits "coups de coeur" du Choix du Président, de Loblaw's (Maxi, Provigo, etc...) que Pascale a eu la gentillesse de me faire parvenir pour une dégustation durant la période des fêtes! Je l'avoue, j'étais très excitée à l'idée de recevoir ces produits, sachant que je trouverais là une sélection de qualité. En ouvrant mon cadeau, j'ai découvert - pour mon plus grand bonheur je l'avoue, j'ai la dent TRÈS sucrée - les nouveaux chocolats belges, le café Hawaïen, les mélanges à sablés et à brioches à la canelle, les fantaisies de chocolat aux fruits, le thé noir à la menthe chocolatée et le jus de pommes pétillant. Une sélection parfaite pour moi!

J'imagine déjà les présentations et les recettes à faire avec ces gâteries! Entre autres, un petit punch avec le jus de pommes pétillant et des sablés aromatisés au thé noir à la menthe chocolatée ou au café. De belles soirées gourmandes en perspectives!

Le Choix du Président a par ailleurs sorti plusieurs autres nouveaux produits pour le temps des fêtes. J'ai bien l'intention de me procurer la collection de pralines suisses, le mélange à biscuits pain d'épices, le gâteau au fromage à la canne en sucre, sans oublier les girasoli aux tomates grillées au feu et au fromage de chèvre et le renversé au gingembre pour un repas en tête-à-tête!

Mon Noël sera délicieux! Merci Le Choix du Président! Merci Pascale!



Read more...

Punch de Noël

20:16 Reporter: La rédaction 2 Responses
Désolée, pas de photo pour celui-ci! Je me devais cependant d'écrire cette recette, en réponse à une demande spéciale que l'on m'a fait sur Twitter, de la part de Sarah Émilie. Elle est à la recherche d'une recette de punch alors voici ma version TRÈS modernisée de la recette du punch que ma grand-mère servait au Jour de l'An. Son punch était assez fort, petites natures s'abstenir! J'ai donc pensé revoir sa recette à ma façon. Les ingrédients sont un peu différents mais le résultat est je crois, assez intéressant!

Ingrédients

6 citrons
3 oranges
2 limes
2 boîtes de limonade surgelée
1 boîte de jus d'orange sans pulpe surgelé
2 litres (ou plus, au goût) de club soda très froid (ou Tonic water ou toute autre eau gazéifiée; pas de 7UP!!)
1 bouteille de boisson style scotch ou wiskey
Cubes de glace

Méthode

- Bien brossé les agrumes et les trancher en tranches fines en prenant soin bien sûr d'enlever les noyaux.
- Dans un grand bol à punch, verser les concentrés de limonade et jus d'orange qui seront décongelés à moitié.
- Ajouter le club soda et bien mélanger.
- Ajouter la boisson au goût, minimum 1/2 bouteille. Goûter, rectifier la boisson si nécessaire.
- Ajouter les cubes de glace et les tranches d'agrumes et servir aussitôt.

Mémère ajoutait des cerises au marasquin et ne mettait que du jus d'orange, avec un alcool supplémentaire mais moi, je le préfère comme ça, uniquement avec des agrumes.

À la vôtre!

Read more...

Cake aux cerises

06:54 Reporter: La rédaction 4 Responses

Pour me mettre dans l'ambiance des fêtes, j'ai commencé à cuisiner des plats et des desserts plus festifs ou plus traditionnels, de chez nous. Ragoûts, tourtières et desserts de Noël tels que ce cake aux cerises, une variante d'un dessert de ma mère. Elle a l'habitude de faire une fois par année une petite galette (biscuit à la cuillère) aux cerises et j'ai voulu revisiter ce classique maternel. Alors voilà mon cake aux cerises et au rhum épicé! Rapide et délicieux! Cette recette vous donnera 2 cakes; n'hésitez pas à en congeler un pour la visite imprévue!

Une autre variante: tranchez ce cake et faites rôtir dans une poêle en guise de petit déjeuner.


Ingrédients

350 gr farine
2 c. thé poudre à pâte
1 tasse cerises confites (ou au Marasquin)
4 oeufs
90 gr sucre
130 gr beurre fondu
125 ml lait
2 c. tab. rhum épicé
sucre glace pour saupoudrer


Méthode

- Préchauffer le four à 180 degrés.
- Mélanger la farine, la poudre à pâte et les cerises.
- Battre les oeufs et le sucre. Ajouter le beurre fondu. Verser le liquide dans la farine et mélanger.
- Ajouter le lait et le rhum au mélange.
- Beurrer et chemiser deux petits moules à cakes, verser le mélange en parts égales dans les moules et enfourner.
- Après environ 20 minutes, fendre le dessus des cakes avec un couteau dans le sens de la longueur et poursuivre la cuisson environ 40 minutes. Vérifier la cuisson avec un couteau planté au centre qui doit ressortir propre.
- À mi-cuisson, mettre une feuille d'alu sur les cakes pour les empêcher de brûler, si nécessaire.
- Laisser refroidir et déguster!

(Vérifier la cuisson régulièrement, étant donné la chaleur qui varie d'un four à l'autre)



Read more...

Mon goûteur!

08:55 Reporter: La rédaction 0 Responses
Un petit article rigolo ce matin, histoire de se remonter le moral avec cette température polaire! Il fait froid, on reste bien au chaud dans la maison et... on cuisine bien sûr! Quoi de mieux que l'odeur des plats qui mijotent et qui cuisent au four quand le climat nous force à l'intérieur!

Mais qui dit cuisine, dit goûter et moi, j'ai un goûteur très particulier à la maison. Une fine bouche, un gourmand gourmet, un amoureux des odeurs et des saveurs, un maniaque des carottes, des clémentines, du porc et du poulet. Un goûteur qui n'hésite pas à me faire savoir son appréciation et surtout, son impatience, si je ne sers pas les plats assez rapidement!

Mais, qui est donc ce goûteur? Le voici! Je vous présente ma chienne, Lulu, une magnifique, sympatique et trop adorable Rottweiler de 3 ans! Et croyez-moi, quand Lulu prend possession de la cuisine, il ne nous reste qu'à nous incliner devant sa ténacité et son goût pour les bonnes choses!


Oui, il y a d'autres goûteurs dans la maison: mon mari, ma fille de 15 ans et mon fils de 17 ans mais Lulu remporte certainement la palme pour une cuisinière qui veut avoir une critique honnête sur ses plats; elle aime ou elle n'aime pas!

Pour ce qui est de ma prochaine recette, un cake aux cerises et au rhum épicé, je dois avouer que Lulu ne pourra pas y goûter à cause de la présence d'alcool (elle n'a que 3 ans tout de même!) - mais svp ne lui dites pas, sinon elle va me le reprocher pendant des semaines! Une Rottweiler qui boude n'a rien de très agréable...!

À bientôt!



Read more...

Flan au café et à l'érable: concours KKVKVK #37!

18:47 Reporter: La rédaction 10 Responses

Ben oui, je me suis enfin décidée à participer à un concours sur le web! Soyez indulgents, c'est ma première fois! Ce concours, le KKVKVK #37 est organisé par Clémence du blog
Une cuillère pour les délices, gagnante de la dernière édition. C'est le principe, tu gagnes une édition, tu dois organiser la prochaine.

Pour le KKVKVK #37, Clémence a choisi le flan, alors voici ma version d'un flan avec une touche à la québécoise, c'est-à-dire l'utilisation d'un produit incontournable pour qui habite au Québec, le sirop d'érable! Et comme je suis une (très) grande consommatrice de café, il fallait que mon flan soit au café, avec une touche de vanille, mon épice à dessert préférée. Pour faire honneur à nos racines écossaises - plusieurs québécois sont de descendance écossaise ou irlandaise - et pour faire honneur à mes propres racines (mon père était de descendance écossaise), j'ai intégré le sablé écossais traditionnel à cette recette.

La recette est d'une simplicité, quasi impossible de la rater alors n'hésitez pas et essayez-la! Si vous n'avez pas de sirop d'érable... demandez-moi et je vous en enverrai! (oui bon, quand même pas TOUT le monde, je vais manquer de sirop!!!) Vous pourriez remplacer le sirop d'érable par un caramel maison léger mais le goût ne sera pas caractéristique de nos grands espaces québécois...


Flan au café et à l'érable



Ingrédients

2 oeufs
65 gr sucre
200 ml café fort
50 ml lait
1/4 gousse de vanille
6 à 8 c. tab de sirop d'érable


Méthode

- Mélanger les oeufs et le sucre au fouet.
- Prélever les grains de vanille et les ajouter au mélange oeufs/sucre.
- Verser le lait et le café bouillant sur les oeufs et mélanger au fouet sans trop faire mousser.
- Laisser reposer le temps de bien beurrer les moules à flan.
- Dans un petit chaudron, faire bouillir le sirop d'érable à feu moyen pendant 5 minutes. Attention, le sirop peut déborder.
- Verser 1 c. table de sirop dans le fond de chaque moule beurré (ou plus si vous êtes gourmands et avez le bec sucré!)
- Verser le mélange dans les moules et faire cuire au bain-marie dans un four préchauffé à 150 degrés celsius.
- Selon le four, la cuisson peut demander de 30 à 60 minutes, donc vérifiez la cuisson après 40 minutes. Un cure-dents doit ressortir propre.
- Laisser refroidir à température pièce.
- Préparer les sablés écossais.


Sablés écossais


Ingrédients

- 1/2 tasse beurre mou
- 1/2 tasse sucre
- 1 1/4 tasse farine


Méthode

- Préchauffer le four à 140 degrés celsius.
- Battre le beurre en crème; ajouter le sucre à la cuillère de bois.
- Ajouter peu à peu la farine en mélangeant avec vos mains. Le mélange sera un peu grumuleux.
- Former une boule avec la pâte et la séparer en deux.
- Abaisser la pâte (l'épaisseur varie selon l'épaisseur de sablé que vous désirez, mais pas plus de 2,5 cm d'épais) et détailler à l'emporte-pièce.
- Déposer les sablés sur une plaque et mettre au frigo environ 10 minutes.
- Cuire au four pendant environ 30 minutes (ou plus selon l'épaisseur) jusqu'à ce que le tour soit doré.


Pour assembler, déposer un sablé dans une assiette de service et inverser le flan sur le sablé. Le sirop s'écoulera de lui-même. Garnir de brisures de sucre d'érable, de bleuets, d'amandes, ... À votre goût!


À bientôt!



Read more...

Entrevue avec Margaux Rivière!

16:10 Reporter: La rédaction 3 Responses

Je suis très contente de vous présenter aujourd'hui cette entrevue réalisée avec Margaux Rivière, du blog Je dis M. et finaliste au concours Top Chef sur le web! Une entrevue qui s'est faite par courriel -vivre chacune des deux côtés de l'Atlantique oblige! - et qui nous permet d'en connaître un peu plus sur cette extraordinaire cuisinière et bloggeuse! Je vous rappelle que Margaux a terminé au premier rang des finalistes à Top Chef sur le web; la finale sera présentée le 13 décembre prochain. À ne pas manquer! Mais pour l'instant, rencontre avec Margaux...


Participer à la série Top Chef sur le web a sérieusement augmenté ta notoriété et ta crédibilité en tant que bloggeuse culinaire exceptionnelle. Que retiens-tu de cette expérience?

Depuis l'annonce de ma sélection dans les 20 blogueurs pour l'aventure Top chef, il y a eu un élan de motivation. Mais c'est surtout en relevant les challenges et en voyant mes réalisations que les gens ont commencé à me prendre au sérieux. Au début qui aurait pu parier sur la benjamine de l'aventure, celle qui a le blog le plus récent (6mois) et qui cuisine depuis peu??J'ai alors commencé à déranger certains médisants mais surtout j'ai suscité pas mal d'engouement que ce soit au niveau des nombreuses visites (8000 depuis le début de l'aventure il y a 3semaines), au niveau de mon entourage (seulement une poignée de gens connaissaient mon blog sans y prêter attention) mais aussi dans ma petite ville de bayeux où je suis passée plusieurs fois dans le journal local. Cette expérience a montrer à tous que je sais faire autres choses que des biscuits, et que je pouvais épater les plus résistants! Je me suis surtout prouvé que j'étais capable!


Le tournage à Paris de la finale qui sera présentée le 13 décembre t'a-t-il donné le goût de te lancer dans une aventure culinaire disons, plus télévisuelle? Si on te propose d'animer ta propre émission, accepterais-tu?

Le tournage à Paris était presque irréel, la montagne russe des émotions, beaucoup de stress mais la bonne humeur et la joie des rencontres, c'est vraiment ce que je garde. Une aventure exceptionnelle, la découverte du monde du tournage avec les multiples prises, les cafouillages, les micros, le réalisateur, et surtout les caméras, au fond on les oublie très vite. Bref, aventure culinaire télé, bien que c'est uniquement destiné à la toile, c'est une expérience à vivre. Animer une émission? Pourquoi pas mais dans quelques années, le temps que je grandisse, que je prenne confiance en moi, et que j'accepte mon image, car je pense qu'à l'écran je fais un peu crispée. Mais participer à des recettes filmées oui, vraiment, le diner presque parfait dans ma cuisine c'est plus mon truc !


Tu dois certainement avoir des mentors, des influences, des chefs préférés. Qui sont-ils?

Il faut savoir qu'au lycée j'étais pas vraiment branchée grands chefs et qu'ensuite j'ai vécu coupée du monde pour mes études, ça ne fait que 6mois que je m'ouvre au monde culinaire et que je commence à m'intéresser aux grands chefs et aux influences qui pourraient me séduire. Donc autant dire que je n'y connais rien, mis à part les jurés des différentes émissions culinaires de ces dernières années en France. Je voue quand même un culte aux chefs pâtissiers de la capitale française. Je vais commencer à m'éduquer culinairement parlant, ça devient urgent! Dans quelques mois je pourrai répondre, pour l'instant la simplicité est mon maitre mot!


Maintenant que la série web est terminée, quel sera ton prochain défi culinaire? Que nous réserve Margaux pour l'avenir?

Prochain défi, hum je verrai en fonction des concours proposés, pour ce qui est des concours de l'ampleur de top chef je vais attendre de me forger une connaissance culinaire et une technique solide. Mon but pour 2011 c'est vraiment de prendre des cours, d'acquérir une technique, développer mon goût, pour que ma créativité puisse travailler. Oui car pour moi, même avec du talent, si on ne connaît ni le nom ni le goût d'un produit c'est juste impossible de s'en servir...


Quelle est LA recette de Margaux sur Je dis M, celle que nous devons absolument essayer?

C'est vraiment mes 3 recettes pour top chef, c'est à mon sens des recettes évoluées qui plairont à tous pour la fin d'année... J'ai travaillé de nombreuses heures dessus pour qu'elles sortent abouties! C'est à portée de tous la cuisine, il faut juste de la patience!


Pour terminer, peut-on espérer voir un jour un livre de cuisine Je dis M?

J'aimerais oui, loin de vouloir en faire mon métier, j'aimerais vraiment que ma passion grandisse et pourquoi pas sortir un livre seule on en collaboration.


à essayer: la recette du 3e challenge de Margaux sur Je dis M., le Délice aux marrons!


Un énorme merci à Margaux Rivière!




Read more...

Éditorial - Décembre

09:33 Reporter: La rédaction 2 Responses

Début décembre, une vingtaine de jours avant le réveillon de Noël... et aucun cadeau sous le sapin! Pas d'inquiétude, voici ma liste de 10 idées cadeaux pour plaire à tous les gourmands, gourmets et gastronomes!


1. le livre de Martine Gingras, Les Banlieusardises, du blog du même nom

2. le coffret d'épices de Philippe de Vienne

3. une paire de ciseaux multi lames pour ciseler les fines herbes

4. une bouteille de grappa ou de limoncello, pour changer de la traditionnelle bouteille de rouge

5. une râpe et des gros cristaux de sel rose

6. des confitures et des gelées En robe des champs du Maître confiturier Simon Turcotte

7. un tablier de lin ou de coton blanc monogrammé

8. un livre de recettes personnalisé avec photos (ce qu'on peut faire maintenant soi-même avec la techno!)

9. un repas gastronomique servi par un chef à domicile

10. un panier gastronomique: truffes, caviar, foie gras, Sauternes, ...


Les numéros 2, 4 et 10 sont pour moi!

Au fait, votre menu de Noël est déjà planifié? Si oui, partagez vos idées avec nous! Et si vous hésitez encore pour les cadeaux à donner ou à recevoir, dites-vous ceci: le cadeau parfait se mange ou se boit!

Pour terminer, j'ai un petit problème et j'ai besoin de votre aide: cette année, le cadeau qu'on l'on se donne pour notre échange familial doit absolument commencer par la lettre G... Des idées à part la ganache et le gâteau???


À bientôt!
Martine

Read more...

Tendance: les événements culinaires

20:48 Reporter: La rédaction 2 Responses

On le voit, on le lit dans la presse du week-end et sur certains blogs spécialisés, les événements culinaires commencent à avoir la cote de ce côté de l'Atlantique. Qu'il s'agisse du concept des restos clandestins d'un soir, de l'événement corporatif à thématique culinaire, du cocktail dînatoire traditionnel ou du chef à domicile, les soirées où la bouffe est à l'honneur sont de plus en plus populaires.

Même les grandes compagnies dont le produit n'a rien à voir avec la nourriture utilise ce stratagème pour séduire leur clientèle. La preuve: une compagnie de cosmétiques qui lançait sa collection d'automne sour le thème de la couleur caramel a servi à ses invités lors du lancement un cocktail dont le thème était bien sûr le caramel, couleurs, saveurs et textures.

Plus près de nous, il n'y a qu'à regarder du côté de François Chartier, avec ses événements très prisés sur la cuisine moléculaire. Même le web suit la tendance avec des séries événementielles telles que Top Chef sur le web.

Cette tendance de l'événement culinaire a-t-elle un avenir prometteur ou s'agit-il d'une simple mode passagère?

Votre opinion sur la question? Avez-vous déjà assisté à un événement du genre et si oui, avez-vous aimé?
(la photo? ma "collation" du week-end dernier, un cupcake au citron, avec une crème au beurre à la vanille, sauce au caramel et des restants de tuiles au citron... miam!)

Read more...

Top Chef sur le web: les finalistes!

08:53 Reporter: La rédaction 2 Responses

Un vendredi matin un peu étrange, un petit cocktail d'émotions: "beurk" parce qu'il y a un mélange de neige et de verglas ce matin, joie immense car Margaux est arrivée première au classement, donc grande finaliste à Top Chef, mais grosse déception aussi car Antoine ne fait pas partie des finalistes. Il y a eu une cabale assez intense je crois sur le net pour nos favoris et, choix du public oblige, il y a eu un revirement de dernière minute dans le classement. Quand on dit que les chiffres changeaient de minute en minute, c'était un peu effarant!


Cela dit, tout le monde méritait sa place. Les concurrents ont présenté trois recettes vraiment très inspirantes, chacun dans leur style, et nous internautes amoureux de la bouffe en avons eu plein les yeux! Pour faire un petit retour, outre les créations de Margaux et Antoine, j'ai aussi beaucoup aimé les recettes de Lucie et de Virginie. Beaucoup de créativité, de professionnalisme aussi chez tous les concurrents.


Les 5 finalistes sont:


Margaux Rivière (2258 votes) http://je-dism.blogspot.com/

Stéphanie Clinard (2079 votes) http://naniecuisine.canalblog.com/

Emi Martin (2066 votes) http://blog.goo.ne.jp/fleurdesel/

Lucie Labide (2041 votes) http://www.saladetkoi.com/

Agnès Triomphe (2008 votes) http://senga50.canalblog.com/



Et pour les curieux, la 6e place revient à Antoine Turco (Cookn'jazz) avec 1946 votes. La grande finale aura lieu à Paris le 13 décembre. C'est un rendez-vous incontournable pour tous les bloggeurs culinaires!

Read more...

Top Chef sur le web!

17:24 Reporter: La rédaction 6 Responses
Juste un petit mot pour vous inviter à aller fouiner du côté de ce concours, le Top Chef du Web sur M6, c'est dément!

20 bloggeurs influents dans la sphère culinaire s'affrontent dans un challenge d'épreuves de cuisine absolument fou! Les 5 bloggeurs obtenant le plus grand nombre de votes des internautes s'affronteront à Paris pour la dernière épreuve qui aura lieu d'ici une semaine. À suivre absolument!

En ce qui me concerne, je l'avoue, j'ai deux candidats chéris, Margaux et Antoine (le seul homme dans la compétition!). Margaux Rivière est particulièrement délicieuse, elle a un don. Ce qu'elle prépare tient du grand art. Il faut voir sa dernière création! On ne veut pas la manger, on veut l'exposer!

À vos écrans pour la grande finale à Paris!

Read more...

Soirée gourmande avec Marion Traiteur

16:26 Reporter: La rédaction 6 Responses



J'ai eu le plaisir d'assister à une soirée très spéciale hier: le remise de la Médaille du Gourverneur Général du Canada et des certificats de l'Organisation du Baccalauréat International de Genève de mes élèves. Une soirée riche en émotions!

Lors de cet événement, j'ai eu aussi le plaisir de goûter aux bouchées de Marion Traiteur. Ce service de traiteur haut de gamme appartient à Jean-Philippe Marion, chef proprio du Barça. Je dois le dire, sa réputation le précédait et j'espérais ne pas être déçue. Mon verdict? WOW!

Petit survol de ce cocktail très apprécié des invités...

Mignon de porc à l'érable, mousse de foie de volaille et sa confiture oignon canneberge




Tuile pimentée, rillette de truite et asperge



Sushi de feuille de riz printannier aux crevettes




Je ne vous parle pas des cuillères fraises chocolat amandes qui ont fait fureur auprès des plus jeunes!

La présentation était à la hauteur, urbaine et moderne. Les saveurs et les textures se mariaient à la perfection, comme le croustillant de la tuile et l'onctueux de la rillette, un mélange surprenant mais réussi.

La mousse de foie de volaille, crémeuse à souhait, était par ailleurs le compliment parfait au porc, cuit juste à point avec une pointe d'érable. La confiture apportait la note acidulée nécessaire à l'équilibre de cette bouchée.

J'aimerais trouver une note négative au cocktail, histoire de freiner mon enthousiasme, mais il n'y en a pas! J'ai pris soin d'écouter les commentaires des invités et ma foi, les bouchées servies ont fait l'unanimité.

Pour accompagner les bouchées, du rouge et du blanc, dont un très bon sauvignon blanc, Les fumées blanches de François Lurton, qui s'est mérité l'or au Concours mondial du sauvignon 2010.


Read more...

Retour du Salon du Livre!

16:37 Reporter: La rédaction 2 Responses

De retour du Salon du Livre de Montréal après une longue journée à arpenter les allées où j'étais à la recherche DU livre de cuisine. Quel plaisir de feuilleter les bouquins aux photos toutes plus alléchantes les unes que les autres!

Encore une fois, le Salon était bondé et j'ai eu quelques difficultés à trouver le kiosque des éditions Trécarré. Pourquoi celui-ci en particulier? Parce que je voulais absolument jeter un oeil sur le livre de Martine Gingras, Les Banlieusardises. Une fois sur place, quelle joie de constater qu'on avait réservé une place de choix à son livre! Un beau succès pour cette québécoise et un livre tout à fait génial. Je vous le conseille, il en vaut vraiment la peine!

Mon kiosque préféré lors de cette trop courte visite a sans aucun doute été celui de Hachette et la section culinaire. Comme vous pouvez le constater sur la photo, un kiosque style "cuisine" avec armoires, comptoirs, tabourets. Très invitant!


J'ai aussi trouvé mon cadeau de Noël: le coffret d'épices de Philippe et Ethné de Vienne, Chasseurs d'épices, un must pour tout cuisinier! Le coffret contient un livret et 6 épices exotiques pour concocter des mélanges à intégrer à vos recettes préférées, ou tout simplement pour expérimenter de nouveaux goûts.
Bien entendu, on a aussi pu retrouver toute la gamme des livres de cuisine traditionnels et des coffrets pratiques, avec livrets et gadgets inclus: coffret de verrines, de crèmes brûlées - avec petit chalumeau - de macarons, ... De tout pour tous les goûts!
Alors, sur quel livre ai-je porté mon choix? Je vous réserve la surprise pour un prochain article qui sera, je l'espère, une réussite... En effet, je n'ai pas misé sur le plus simple et le plus facile! Il reste encore 3 jours pour visiter le Salon du Livre de Montréal, ne vous privez donc pas de cette sortie!

Read more...

Poire (pomme) pochée en croûte

18:57 Reporter: La rédaction 4 Responses

Encore un dessert... je dois être tombée dedans quand j'étais petite! Bon, d'accord, il me restait une poire et une pomme dans le frigo et je ne savais pas trop quoi faire avec. Un reste de vin rouge me faisait de l'oeil et, sagesse oblige, au lieu de le boire, j'ai fait un dessert! Rien de bien extraordinaire mais ça valait tout de même la peine, c'était délicieux! Comme la recette était approximative, les quantités le seront aussi.


Ingrédients


1 poire Bosc

1 pomme à chair ferme

1 tasse vin rouge

1 c.thé sucre

1/4 c. thé de canelle et de gingembre

1/4 gousse de vanille fendue en longueur

pâte à tarte
eau froide

1 c. tab. fromage en petits cubes

1 c. tab. mélange de noix hachées et de raisins secs


Méthode


- Peler les fruits et enlever le coeur en prenant soin de garder le fruit entier.

- Faire bouillir le vin avec le sucre, la canelle, le gingembre et la vanille à feu moyen. Ajouter les fruits et pocher environ 10 minutes. Le fruit doit rester un peu ferme. Tourner les fruits pour une cuisson uniforme.

- Retirer les fruits et laisser reposer.

- Préparer 2 abaisses de tarte suffisament grandes pour recouvrir les fruits. Couper l'abaisse en forme de triangle.
- Mélanger le fromage et le mélange de noix et raisins secs. Remplir la cavité des fruits avec le mélange et déposer les fruits au centre des abaisses (triangles).


- Recouvrir les fruits avec la pâte et bien sceller les bords avec un peu d'eau froide. Dans les restes de pâte, découper des feuilles et les fixer à la pâte avec de l'eau froide.
- Préchauffer le four à 400.

- Avec un oeuf et 1 c. tab. d'eau, préparer une dorure et badigeonner les fruits.


- Faire cuire au four pendant environ 20 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée.


Dégustez!




Read more...

Salon du livre de Montréal

18:52 Reporter: La rédaction 2 Responses
C'est ce week-end qu'aura lieu le Salon du livre de Montréal, un des plus importants en Amérique du Nord. Pourquoi vous en parler ici? Parce que Martine Gingras, la bloggeuse québécoise, sera au Salon pour nous présenter son livre Les Banlieusardises. Avis aux intéressées: on pourrait croire qu'il s'agit de la version papier de son blog mais non! Seulement 3 recettes déjà publiées se retrouvent dans le bouquin, composé essentiellement de nouveautés. Pour les fans des Banlieusardises, c'est une excellente nouvelle!
En ce qui me concerne, je serai au Salon du livre ce jeudi, en quête des nouvelles parutions dans le monde littéraire culinaire. En espérant trouver une perle qui viendra garnir ma petite collection!

Read more...

Tarte aux pommes simple et chic

17:21 Reporter: La rédaction 0 Responses

Une recette de tarte aux pommes simple et à la fois tellement chic, surtout si vous la servez en portion individuelle. Pour ce faire, utilisez un petit moule à charnière, à fond amovible. La présentation n'en sera que plus belle pour ce classique indémodable!


Ingrédients


1 abaisse de pâte à tarte

1 pomme à chair ferme

1 noix de beurre

1/4 tasse sirop d'érable

Chocolat noir 70%, râpé


Méthode


- Dans un moule individuel à fond amovible, placer l'abaisse de pâte à tarte et enlever l'excédent tout autour.

- Dans un poêlon, faire fondre le beurre à feu moyen et y faire revenir la pomme, coupée en tranches fines pendant environ 4 minutes.

- Ajouter le sirop d'érable et laisser cuire encore 10 minutes, à feu doux

- Pendant ce temps, cuire l'abaisse au four à 350 pendant 10 minutes.

- Lorsque l'abaisse et les pommes sont cuites, verser les pommes avec le sirop dans la tarte, en les disposant de façon à former des pétales.

- Remettre la tarte au four pendant 15 minutes, à 400. La tarte sera prête lorsque les bords seront bien dorés.

- Laisser refroidir; démouler dans une assiette et parsemer de chocolat noir râpé. Servir tiède.


Un petit délice! Ajoutez une boule de glace à la vanille ou à la cardamone et là, ce sera le comble du bonheur!

Read more...

Éditorial - Novembre

20:17 Reporter: La rédaction 0 Responses
Comment venir à bout de la grisaille de novembre? En égayant votre table de plats colorés et vitaminés bien sûr, mais surtout en visitant le Salon Saveurs et Tentations qui aura lieu les 5-6-7 novembre prochain à la Place Bonaventure de Montréal. Trois jours d'ateliers, de conférences, de découvertes, de dégustations et de rencontres, de quoi rêver!

Sinon, mettez-vous en quête des produits de saison en novembre: légumes racines, citrouilles et courges, ail, aubergines, gibier, canneberges, choux, champignons, artichauts, poires, ... Il n'y a rien de déprimant à cuisiner le chou, surtout si on l'accomode à la russe ou à la scandinave, simple et très tendance! Tout comme la gastronomie anglaise qui connaît un regain d'intérêt dans nos assiettes, avec les scones et la fameuse Devon cream, les potages à la bière et pourquoi pas, un traditionnel "shepperd's pie" fait avec des cubes d'agneau, une alternative intéressante à notre pâté chinois!

Une nouveauté sur Épicuriale: des pages consacrées exclusivement aux meilleurs restos de Lanaudière! Notre région offre une belle brochette d'établissements qui méritent d'avoir une vitrine sur le web et Épicuriale se fera un plaisir de vous les présenter. N'hésitez pas à consulter régulièrement les pages restos car les informations et les photos changeront au gré des saisons et des menus. Épicuriale commence cette nouvelle série avec BARÇA, un bar à vin et pintxos - qui a déjà fait l'objet d'un récent article - et qui vaut le détour!

Bref, dans nos cuisine, novembre sera tout sauf gris!

À bientôt!
Martine

Read more...

Blinis et rillette de truite

20:02 Reporter: La rédaction 0 Responses

Traditionnellement, le blini - petite crêpe russe légère - se mange avec le caviar, accompagné parfois d'un trait de crème fouettée. Servis en entrée avec une rillette de truite, les blinis deviennent une bouchée délicate et moelleuse, une mise en appétit idéale pour un long dîner! Le petit croquant de la luzerne et l'éclat des câpres en bouche lui donnera une touche de fraîcheur.


Rillette de truite

Ingrédients


1 grosse truite

Sel, poivre

2 feuilles de laurier

1 carotte

1 oignon

1 c.tab estragon

2 c.tab beurre mou

3 c.tab crème 35%


Méthode


- Faire pocher la truite dans un bouillon aromatisé de sel, poivre, laurier, carotte, oignon estragon environ 10 minutes.

- Retirer les nageoires, peau, arêtes du poisson et défaire la chair à la fourchette.

- Mélanger la chair avec le beurre.

- Fouetter la crème fermement et ajouter à la chair. Bien mélanger et rectifier l'assaisonnement.

- Réfrigérer au moins 1 heure.


Blinis

Ingrédients


1 tasse farine

2 oeufs

2 c.tab levure (poudre à pâte)

150 ml lait

3 c.tab beurre fondu


Méthode


- Mélanger la frine, sel, levure, jaunes d'oeufs, lait et beurre.

- Monter les blancs d'oeufs en neige ferme et incorporer doucement à l'appareil.

- Faire chauffer un peu d'huile ou de beurre dans une poêle anti-adhésive à feu moyen et déposer environ 2 c. tab de pâte par blinis. Faire dorer les blinis de chaque côté. (même technique de cuisson que les crêpes traditionnelles)

- Les blinis se mangent chauds, tièdes ou froids.


Pour servir:

- Déposer environ 1 c.thé de rillette sur chaque blini et garnir de luzerne, de câpres et d'huile d'olive extra-vierge.


Read more...

Barça: un bar à vin et à pintxos à découvrir!

21:48 Reporter: La rédaction 0 Responses

Depuis son ouverture à l'été 2010, le bar à vin Barça jouit d'une belle réputation dans la région de Lanaudière. Le chef-propriétaire Jean-Philippe Marion a réussi un petit tour de force, faire de Barça un lounge à l'atmosphère intimiste et à la fois urbaine.

Diplômé de l'ITHQ, Jean-Philippe Marion a fait ses classes avec son service de traiteur - Marion Traiteur - avant de se lancer dans la restauration. Barça est la réalisation d'un rêve qui a pris naissance lors d'un séjour en Espagne, où le jeune chef a découvert les pintxos. Un voyage en Italie a confirmé son amour du vin et il n'en fallait pas plus pour que Jean-Philippe se lance dans l'aventure du Barça.



















Au menu du Barça, des pintxos, version authentiques, réinventés, gastronomes et desserts, vendus à l'unité. Les plus timides choisiront pour commencer le menu dégustation de 5 services, une excellente façon de découvrir toute la subtilité des bouchées servies au Barça. Constamment à l'affût des dernières tendances - on pense développer l'aspect moléculaire des pintxos dans les mois à venir - le chef s'assure de modifier son menu régulièrement. Pour les clients, c'est gage d'une expérience culinaire sans cesse renouvelée!


















Parlant d'expérience, il faudra goûter le gratin d'huîtres au Vieux Perron, gelée de Bloody Cesar, polenta au bouillon de crustacés, servi avec asperges grillées et copeaux d'Old Amsterdam...

Mais Barça est aussi un bar à vin. Les sélections du chef - au verre ou à la bouteille - sont des importations privées qui plairont même aux plus exigeants. Quelques suggestions de rouges:

- Sardon del duero, Rivola 2007, Abadia Retuerta (Espagne)
- Rosso di Toscana, Rovai 2006, Ca'del Vispo (Italie)
- Priorat 2TT R 2007, Gratavinum (Espagne)
- Canon Fronsac 2005, Château La Fleur Cailleau (France)

Et de blancs:

- Bianco del tempranillo 2009, Vino de pago (Espagne)
- Montlouis sur Loire 2007, Domaine Les loges de la Folie (France)



















Lors de mon passage au Barça, Jean-Philippe a concocté un petit délice que l'on retrouve actuellement dans la sélection "pintxos gastronomes": un gravlax de saumon à l'érable, mozzarella fraîche et jambon Speck, salsa de poivrons et basilic frais, huile de truffe lime, servi avec des chips aux piments. Le verdict? Inoubliable...


Barça
bar à vin et à pintxos
Joliette
Chef-propriétaire: Jean-Philippe Marion
Assistants: Maxime Brûlé et Mathieu Joly

Read more...

Tendances culinaires: retour aux sources

12:24 Reporter: La rédaction 2 Responses

La gastronomie, c'est comme la mode: une roue qui tourne et nous ramène souvent au point de départ. Vous pouvez donc parier que, au cours des mois à venir, vous retrouverez dans vos assiettes des aliments que vous mangiez il y a 10 ou 20 ans. La gastronomie vit un grand retour aux sources, la preuve: la réhabilitation du boudin noir et du bacon! Avec modération bien sûr, mais quand même. Certains chefs osent même marier chocolat et bacon... Comme quoi il existe des mariages plus audacieux que d'autres!

Dans les dernières tendances culinaires, notons également un regain pour la cuisine britannique. Est-ce une la suite logique de la popularité du très médiatisé et très étoilé chef Gordon Ramsay? Peut-être mais il n'en demeure pas moins que les grands classiques anglais reprennent du galon.

Pour ce qui est de la cuisine du monde, même si les tapas et les pintxos ont toujours la cote, on note un engouement pour tout ce qui vient de la Scandinavie et, par ricochet, de la Russie. Poissons - saumon et hareng - choux, betteraves, apprêtés selon l'inspiration du chef mais toujours dans un souci de simplicité. Pas question de dénaturer les produits! Pour vous convaincre de la popularité de cette cuisine, sachez que le titre de Meilleur restaurant du monde 2010 revient à un établissement scandinave.

Un retour aux sources donc, mais qui ne nous empêchera pas de goûter des plats raffinés.

Qu'en est-il maintenant des "out"? Les macarons et les cupcakes sont, paraît-il, appelés à disparaître. Vraiment? Je n'oserai pas m'aventurer sur ce terrain glissant car ces deux gâteries semblent être toujours aussi populaires, particulièrement auprès de la gente féminine. Personnellement, j'aime le cupcake car il a un goût... d'enfance. La mémoire gustative est très vivace et très réconfortante. Un cupcake, c'est bon pour le moral.

En ce qui concerne le macaron, je rêve de retourner à Paris, non pas pour revoir Le Louvres mais pour goûter les macarons de la Maison Ladurée. Surtout le nouveau macaron aux pommes! Avis aux intéressés: vous pouvez toujours m'en envoyer une boîte en cadeau! À savoir si je partagerai, alors là, c'est une autre histoire...!

Read more...

Mes meilleurs blogs sur le vin

09:58 Reporter: La rédaction 0 Responses
Les blogs culinaires sont nombreux mais les blogs portant exclusivement - ou presque - sur le vin sont plus rares. J'ai donc pensé vous offrir ici ma liste de mes meilleurs blogs sur le vin, ceux que je préfère, qui me font découvrir de bonnes bouteilles, qui me font rêver, qui me présentent des découvertes oenophiles intéressantes ou inédites. Comme celui où on nous présente un vignoble et des vignerons en Russie!

Dans cette liste, des blogs québécois bien sûr, mais aussi des blogs français et anglais. Le monde du vin est vaste et encore peu exploré par les bloggeurs. Pourtant, les vignobles, les importateurs et autres joueurs importants du monde du vin commencent à s'intéresser aux bloggeurs sérieux car grâce à eux, le vin se démocratise et donc, se vend. Au point où, comme vous l'avez lu dans l'article précédent, certains organisent même des conférences internationales pour les bloggeurs, tant en Europe qu'aux USA. Finie l'époque où seuls les grands connaisseurs et les sommeliers avaient accès à une foule de connaissances qui semblaient incompréhensibles aux amateurs. On veut vous prouver que le vin est facile d'accès, que vous n'avez pas besoin d'utiliser des mots étranges pour en discuter, ni le cracher ou le rouler en bouche avant de le déguster.

La preuve: ces blogs qui deviennent de plus en plus populaires auprès du grand public et qui nous ouvrent enfin les portes des plus grands vignobles du monde.

Blogs québécois

À chacun sa bouteille
Blogue de François Chartier
Quoi boire avec...

Blogs français

Chroniques vineuses de Hervé Lalau
Sommelier-vin.com d'Emmanuel Delmas
Miss glou glou

Blogs anglais

Lenndevours
Bastianich The Buzz
On the wine trail in Italy
Wine tasting, Vineyards, in France
AliceFeiring.com

Bonne lecture!

Read more...

Conférence européenne des bloggeurs sur le vin 2010

10:41 Reporter: La rédaction 0 Responses

C'est hier que se terminait la Conférence européenne des bloggeurs sur le vin 2010, événement qui se tenait à Vienne, en Autriche. Plusieurs participants du monde du web bien sûr, mais aussi des journalistes, des invités, des sommeliers et des spécialistes en médias sociaux.

L'objectif de l'événement est de développer un réseau entre les bloggeurs du monde du vin. Cette conférence internationale - la première édition a eu lieu en 2008 en Espagne à La Rioja - espère ainsi élargir la culture du vin, c'est-à-dire élargir les connaissances du grand public sur le vin - améliorer les standards de l'industrie et créer un endroit plus "physique", un lieu d'échange concret pour les bloggeurs, leur permettant ainsi de partager ailleurs que sur le web.

Selon Wayne Young du blog The Buzz, des Vignobles Bastianich en Italie, la conférence fût couronnée de succès, tant par la qualité de l'accueil que des ateliers présentés. Parmi ces ateliers, un en particulier où les participants étaient invités à choisir, suite à une dégustation, quel vin autrichien serait importé en Grande-Bretagne! Tout un honneur pour les bloggeurs! Les participants ont également eu droit à une tournée des vignobles autrichiens lors de la dernière journée de la conférence. Rappelons qu'avec Paris et quelques autres endroits, Vienne est une des rares villes à avoir encore ses propres vignobles.

Parmi la multitude de vins goûtés, notons le Roter Haus Gemischter Satz, un vin autrichien à découvrir.

Bonne dégustation!

Read more...

Biscotti à la lavande

13:06 Reporter: La rédaction 0 Responses

Les puristes seront peut-être offusqués par ma méthode de cuisson des biscotti. Le nom le dit: biscotti en italien veut dire "cuits deux fois". Disons alors que mes biscotti sont presque cuits deux fois. Je les préfère ainsi, secs à l'extérieur et légèrement tendres à l'intérieur. Pour avoir hébergé une Italienne pendant plus de 10 mois qui ne jurait que par les biscotti - au petit déjeuner avec un espresso, en collation et au dessert - je peux avancer sans trop me tromper que les miens valaient bien ceux de sa "nonna" (grand-mère) car j'en faisais plus de 60 par semaine...



Ingrédients

1 3/4 farine

2 c.t. poudre à pâte

2 c.tab. fleurs de lavande séchées (ou amandes, ou chocolat râpé, ou zeste d'agrumes)

2 oeufs

1/2 gousse de vanille - les graines seulement

1/3 t. beurre fondu



Méthode

- Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et les fleurs de lavande.

- Dans un autre bol, au fouet, mélanger les oeufs, le sucre, la vanille et le beurre fondu. Verser l'appareil sur les ingrédients secs et bien mélanger pour obtenir une pâte un peu molle.

- Avec les mains légèrement enfarinées, former deux boudins sur une plaque à biscuits non graissée, d'environ 30 cm de long.

- Cuire au four à 400 pendant 20 minutes.

- Laisser reposer 5 minutes. Couper les boudins en tronçons diagonaux de 2 cm d'épaisseur. Remettre au four 10 minutes. Fermer le four et laisser les biscotti à l'intérieur pour un autre 10 minutes.

- Sortir du four et refroidir complètement.



Vous pouvez tremper la moitié des biscotti dans du chocolat 70% cacao fondu et les parsemer de fleurs de lavande. Déposer les biscotti chocolatés sur une feuille de papier alu au congélateur environ 10 minutes pour faire durcir le chocolat.



Servir avec un café fort, un espresso ou du thé.

Read more...

Pétoncles au beurre d'orange

15:20 Reporter: La rédaction 0 Responses

Le plaisir et le privilège de goûter les fruits de la mer! Lorsque vous êtes mariée à un Gaspésien, vous ne pouvez pas faire autrement que d'aimer les crustacés, mollusques, poissons et autres merveilles que nous offre l'océan! J'ai donc créé cette petite recette pour mon mari. Le verdict? 10/10!


Ingrédients

4-6 pétoncles

Jus d'une 1/2 orange

1/4 c.thé zeste d'orange finement râpé

jus d'un 1/4 citron

sel de mer

2 c.tab beurre


Méthode

- Cuire les pétoncles dans 1 c.tab de beurre à feu doux, à couvert, environ 2-3 minutes de chaque côté. Réserver au chaud.

- Ajouter 1 c.tab de beurre dans la poêle et le reste des ingrédients. Porter à ébullition et laisser réduire de moitié. Rectifier l'assaisonnement.

- Dresser les pétoncles dans une petite assiette en versant le beurre d'orange chaud dessus. Parsemer de persil frais haché et de petits cubes de tomates. Servir chaud.


Une petite entrée sans prétention mais très goûteuse! Le beurre d'orange à température pièce fait aussi une excellente vinaigrette pour une salade verdure, noix et agrumes.

Read more...

Pure Lavande

13:37 Reporter: La rédaction 0 Responses



Un changement de carrière des plus drastiques pour les journalistes Daniel Joannette et Nancie Ferron: passer de la salle des nouvelles aux champs! C'est au début des années 2000 que le couple est devenu propriétaire de Pure Lavande, une exploitation agricole entièrement consacrée à la lavande.

Située dans la région de St-Eustache, Pure Lavande est un petit coin de Provence au Québec. Que vous optiez pour la visite guidée ou la libre promenade dans les champs, vous serez certainement éblouis par les centaines de plants en pleine floraison. Les proprios ont d'ailleurs installés des chaises et des coins repos pour permettent aux visiteurs de flâner à leur guise et de profiter pleinement de l'odeur. Car qui dit lavande, dit parfum.

Outre les champs, vous trouverez chez Pure Lavande un petit bistro plutôt sympa, situé dans la grange ancestrale du domaine. On vous y offrira plusieurs gâteries à base de lavande: thé, biscuits, ... À la boutique, vous trouverez de tout pour la maison. Parfums d'ambiance bien sûr, savons, huiles essentielles, produits pour la cuisine, l'entretien ménager, articles décoratifs, chandelles et j'en passe! Vous serez peut-être tentés par le linge de maison signé Jean-Claude Poitras, une exclusivité.
Au moment du départ, n'oubliez surtout pas de vous procurer un plant de lavande anglaise, à mettre sur le rebord d'une fenêtre. Chez Pure Lavande, la Provence est vraiment à portée de mains.
Ma limonade à la lavande
Lors de ma visite chez Pure Lavande, j'ai acheté un sachet de fleurs de lavande séchées, avec l'idée de parfumer certains desserts. J'ai aussi utilisé les fleurs pour en faire une limonade dont voici la recette:

- 1 tasse d'eau bouillante
- 1 c.thé fleurs de lavande séchées
- 1 c.thé sucre
- 1 c.thé jus de citron
Infuser les fleurs de lavande dans l'eau bouillante pendant 5 minutes. Filtrer.
Ajouter le sucre et bien mélanger.
Ajouter le jus de citron. Une curieuse réaction chimique fera en sorte que la limonade passera d'un gris-vert à un rose cendré très appétissant!
Refroidir au moins 1 heure avant de déguster avec des glaçons.
Très rafraîchissant!



Read more...

Namandier

12:35 Reporter: La rédaction 0 Responses

Une gâterie ultra rapide, ultra facile et absolument délicieuse! Si vous êtes comme moi et raffolez des amandes, ce gâteau est pour vous. C'est le temps de l'année où les noix sont à leur meilleur alors n'hésitez pas à utiliser des amandes fraîches et moulues à la maison au robot, parfois disponibles dans les magasins d'alimentation naturelle. Le goût n'en sera que meilleur. Sinon, les sachets d'amandes vendus en épicerie feront tout à fait l'affaire. Ne vous en privez pas!


Ingrédients

200gr sucre

4 oeufs

100gr beurre

200gr amandes moulues (en poudre)

50 gr amandes effilées


Méthode

- Mélanger ensemble le sucre et les oeufs jusqu'à l'obtention d'un appareil crémeux.

- Ajouter le beurre et les amandes moulues et bien mélanger.

- Beurrer et fariner un moule à gâteau ou mieux encore, utiliser un moule en silicone.

- Verser l'appareil dans le moule et saupoudrer d'amandes effilées.

- Cuire dans un four préchauffé à 400 pendant 20 minutes.

- Laisser tiédir avant de servir.



Read more...

Risotto d'automne

12:11 Reporter: La rédaction 0 Responses

C'est l'automne, c'est la saison idéale pour vous essayer au risotto si vous ne l'avez jamais fait. Le risotto demande du temps, c'est une cuisson lente et attentive qui apportera le résultat recherché: un plat onctueux, savoureux et réconfortant. À la recette originale qui demande du vin blanc pour mouiller le riz en début de cuisson, j'ai utilisé du bouillon de volaille maison; au lieu de parmesan, du cheddar fort. Une petite entorse à ce grand classique italien qui ne change en rien le goût du plat.


Ingrédients

1/4 courge musquée

10 champignons de Paris

2 tranches de prosciutto

1 tasse riz arborio

4 tasses bouillon de volaille maison

1 c. tab. beurre

1/2 tasse fromage cheddar fort râpé

6 c. tab. huile d'olive


Méthode

- Trancher les champignons et couper la courge en petits cubes. Faire cuire les légumes à feu moyen dans 3 c. tab. d'huile d'olive environ 5 minutes.

- Dans un grand chaudron, mettre le reste d'huile d'olive et le riz. Mélanger pour bien enrober les grains, environ 3 minutes, à feu doux.

- Ajouter 1 tasse de bouillon et cuire le riz très lentement à feu doux, jusqu'à ce que le liquide soit presque entièrement absorbé, en brassant continuellement.

- Ajouter le liquide 1 tasse à la fois, en prenant soin de laisser le riz absorber le bouillon entre chaque tasse.

- Lorsque le riz est cuit, ajouter le beurre et bien mélanger.

- Ajouter le cheddar et bien mélanger.

- Réchauffer les légumes 2-3 minutes.

- Dresser le riz dans des bols et ajouter les légumes dessus.


Chips de prosciutto

- Couper les tranches de prosciutto en 4.

- Cuire le jambon à sec dans une poêle à feu moyen, environ 2-3 minutes de chaque côté.(sans beurre, ni huile).

- Laisser refroidir sur un papier absorbant.

- Servir avec le risotto.





Read more...

Vignoble Aux pieds des noyers

18:41 Reporter: La rédaction 0 Responses

Alain Bussière rêvait d'une ferme. Il a plutôt opté pour un vignoble et, en 1997, avec l'aide de sa conjointe Manon et ses enfants, il a créé Aux pieds des noyers, un vignoble sans prétention à Lanoraie, qui offre des vins d'une qualité surprenante pour une si petite exploitation, comparativement aux vignobles de l'Estrie ou de la vallée de Niagara par exemple.



Avec plus de 20 000 plants et 12 cépages, le vignoble réussit à produire des vins blancs, rouges et liquoreux qui ont déjà la cote dans la région de Lanaudière. Mentionnons entre autres Le Délinquant, un vin blanc fortifié à base de Gerwiztraminer, aussi bon servi froid à l'apéro qu'avec un dessert. Le vignoble produit deux vins blancs, deux rouges et deux vins fortifiés.

Lors de votre visite au vignoble, on vous laissera libre de vous promener parmi les vignes à votre guise. Très accueillant, Monsieur Bussière se fera un plaisir de bavarder avec vous et de vous raconter la petite histoire du domaine, tout en surveillant son petit-fils du coin de l'oeil. Le vignoble est vraiment une affaire de famille: le fils d'Alain, Hugo, travaille à la production des vins et sa fille Julie tient la boutique et le service de traiteur. Elle a aussi élaboré quelques recettes de condiments à base des vins du vignoble, L'Accord Gourmand, dont une délicieuse gelée de vin rosé aux 5 baies et romarin. Un délice!

Quand on sait que plusieurs nouveaux vignerons préfèrent parfois investir dans les bâtiments d'accueil plutôt que dans la production - l'image vs le produit - il est intéressant de constater que la famille Bussière a pour sa part miser sur la qualité des cépages et du produit fini. Pas de poudre aux yeux, pas de centre d'interprétation de la vigne, pas de murs de pierres vieille Europe. Seulement le plaisir d'accueillir les visiteurs et le désir de faire découvrir une passion et le goût du travail bien fait.

Si le coeur vous en dit, vous pouvez également participer aux vendanges. Vous devez par contre communiquer au vignoble au moins deux mois à l'avance pour réserver votre place. Une activité à laquelle je me ferai un devoir de participer l'automne prochain!




Vignoble Aux pieds des noyers
Grande Côte est (Chemin du Roy)
Lanoraie


Read more...